[vc_row][vc_column][vc_column_text]

La première fois que j’ai vu une Tillandsia, c’était en visitant une jardinerie près de chez moi. Ma question était : est-elle réelle ? Ce n’était pas seulement leur apparence qui était si étrange ; c’est le fait que manifestement, il manquait quelque chose qui habituellement les autres plantes ont : un pot de terre. Au lieu d’être enterrée en toute sécurité dans la terre, leurs racines sont à l’air libre et déposé sur un lit de paille. De l’autre côté de la table, d’autres plantes ont été délicatement placées dans des boîtes et des pots en verre peu profonds sans terre ni eau.

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column css= ».vc_custom_1522681149068{margin-top: -15px !important;} »][vc_separator color= »custom » style= »dashed » border_width= »2″ accent_color= »#9cd3a6″][vc_row_inner css= ».vc_custom_1522602713375{margin-top: -20px !important;} »][vc_column_inner width= »1/2″][vc_custom_heading text= »Il me faut : » font_container= »tag:h3|font_size:16px|text_align:left » use_theme_fonts= »yes »][vc_column_text css= ».vc_custom_1522749272467{margin-bottom: -2px !important;} »]

  • 1 sac de petits cailloux
  • plusieurs tillandsias chez  Schilliger
  • pot en verre, vase ou support divers

[/vc_column_text][/vc_column_inner][vc_column_inner width= »1/2″][vc_custom_heading text= »Pour un arrangement de tillandsia » font_container= »tag:h3|font_size:16px|text_align:left » use_theme_fonts= »yes »][vc_column_text css= ».vc_custom_1522749261805{margin-bottom: -2px !important;} »]

  • difficulté: facile
  • temps: 15 mn
  • budget: mini

[/vc_column_text][/vc_column_inner][/vc_row_inner][vc_text_separator title= » » i_icon_fontawesome= »fa fa-pagelines » i_color= »custom » color= »custom » style= »dashed » border_width= »2″ add_icon= »true » accent_color= »#9cd3a6″ i_custom_color= »#9cd3a6″][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_single_image image= »9567″ img_size= »full »][vc_single_image image= »9569″ img_size= »full »][vc_column_text]

J’ai tout de suite été séduite. Alors, je me suis documentée et j’ai cherché le plus d’informations sur ces plantes étranges. Les filles de l’air ont un nom commun de Tillandsia. De la famille des broméliacées, (famille des ananas) et il y a des centaines de types différents. Ces plantes absorbent les nutriments par leurs feuilles et leurs racines peuvent se fixer à peu près n’importe quoi : les rochers, les arbres, les autres plantes et même le sol.

[/vc_column_text][vc_single_image image= »9572″ img_size= »full »][vc_column_text]

1. Collectioner

  1. Melanocrater :
  2. Harrisii : Elle est très décorative par la couleur argentée de ses épaisses feuilles et sa floraison de teinte bleue foncée.
  3. Abdita :
  4. Caput Medusa : (aérienne), rosette à base bulbeuse, grise, aux formes étonnantes.
  5. Ionata : (aérienne), aspect compact et succulent, la rosette grise vire au rouge lors de la floraison.
  6. Ionata : avant floraison.

[/vc_column_text][vc_single_image image= »9568″ img_size= »full »][vc_column_text]

2. Arroser

Pour les plantes dites « aériennes » c’est-à-dire celles dont les racines sont transformées en crampons sans aucun pouvoir d’absorption, l’arrosage se fait par les feuilles sous forme de vaporisations fréquentes ou de trempage très brefs dans un récipient plein d’eau.

On utilisera impérativement de l’eau non calcaire. Le mieux est l’eau minéralisée. L’eau de pluie est trop acide sauf si elle est récupérée de l’écoulement d’un toit de mousse ou végétalisé. L’eau du robinet est également nocive pour les plantes car, elle contient du chlore.

Une fois par semaine, j’arrose mes plantes plutôt le matin que le soir car, d’une part, cela reproduit les apports d’eau naturels par la rosée matinale, appréciée par ces plantes, d’autre part, cela réduit le risque de pourriture (la température baisse durant la nuit et les feuilles sèchent moins vite). Secouez doucement l’eau de vos plantes et leur permettre de sécher complètement avant de les placer dans leurs terrariums. La plante doit sécher complètement entre deux vaporisations ou trempages.

[/vc_column_text][vc_single_image image= »9570″ img_size= »full »][vc_column_text]

3. Mettre en place

J’aime le fait que l’on peut disposer ces plantes de manière unique puisque je n’ai pas besoin d’avoir un pot avec du terreau. Tous les supports peuvent être utilisés, comme des écorces de bois, des pierres, etc. Personnellement, j’ai choisi des vases en verre pour leurs simplicités afin de faire entrer un peu de nature dans ma maison. Offrez à vos plantes de l’air avec la lumière du soleil, mais attention de trop de soleil direct.

[/vc_column_text][vc_single_image image= »9571″ img_size= »full »][vc_column_text]

4. Une bonne aération

Assurez-vous qu’elles ont une bonne circulation de l’air. Une bonne ventilation est nécessaire pour éviter les maladies fongiques (pourriture du cœur, toujours fatale)

[/vc_column_text][vc_single_image image= »9573″ img_size= »full »][vc_column_text]

5.  Offrir un arrangement de Tillandsia

Ces petits arrangements peuvent faire de jolis cadeaux très originaux. Comme celui-là haut qui j’ai offert à une amie pour son anniversaire. Voilà, maintenant vous savez tout sur ses plantes magnifiques et étranges, les filles de l’air !

[/vc_column_text][vc_single_image image= »9565″ img_size= »full »][vc_column_text][/vc_column_text][vc_column_text][/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]