Matériel:
  • une jardinière
  • du terreau pour plantes aromatiques
  • 2 plants de persil
  • de l’engrais pour plantes aromatiques
  • un petit arrosoir
pour une jardinière de persil
  • difficulté: facile
  • budget: mini

 

persil_planter_4

 

persil_planter_2

J’ai utilisé ma méthode de plantation qui marche super bien !  Pour que le persil pousse bien, il lui faut du soleil et un arrosage régulier. Le persil est riche en vitamines C et A et en minéraux. Ses utilisations sont nombreuses, crus il parfume les salades, les vinaigrettes, les légumes cuits (hachis de persil et ail). Le persil cuit offre un condiment idéal aux soupes, sauce tomate et diverses sauces ainsi qu’aux poissons et aux viandes.

Un mois plus tard le persil a bien poussé et je vais pouvoir le cueillir. Il faut choisir de beaux brins  avec un feuillage d’un beau vert foncé. Les feuilles jaunies ne sont plus très fraîches. Mais que faire avec les brins fraîchement coupés ?  Le mieux, c’est de le consommer frais. On peut aussi le congeler ou le sécher, mais il perdra de ses qualités. Voici quelques conseils d’utilisation et recettes.

le persil frais

  • Pour conserver le persil frais plus longtemps, mettre les tiges coupées dans un verre d’eau et gardez-les en bas du frigo.
  • Il supporte très bien la congélation. Pour une petite quantité, ciseler finement les feuilles puis les déposer dans un bac à glaçons en silicone (c’est plus facile à démouler) avec un peu d’eau ou d’huile d’olive. Vous n’aurez qu’à prendre un glaçon pour faire votre recette. Pour une grande quantité : déposez les feuilles ciselées sur un plateau et laissez une nuit au congélateur puis les déposer dans une boîte pour la congélation et cela peut servir de réserve pour l’hiver.