Allée de jardin – étape 3

Mon petit jardin se divise en deux parties. Un côté plutôt zen avec des graminées et des pierres décoratives et un côté avec des fleurs et des herbes aromatiques.

Allée de jardin – étape 3

Pour éviter le fastidieux travail du désherbage, j’ai utilisé la technique du jardinier paresseux. Je préfère m’occuper un peu du petit jardin et le reste du temps profiter des bons moments avec ma famille.

J’ai utilisé dans la première moitié, un paillis de pierres décoratives. Comment ce paillis restera en place pour longtemps, j’ai prévu de poser d’abord une toile spécial jardin pour éviter la pousse des mauvaises herbes.

Cette toile est faite pour le jardin, elle laisse passer l’eau, elle empêche aussi la terre de se sécher et cela réduit les arrosages.  L’inconvénient de cette méthode, c’est qu’elle n’enrichit pas le sol. Pour assurer une bonne croissance,  il faut un apport d’engrais.

Ici, la plantation des graminées est terminée et par la suite, j’ai fait la mise en place des pierres. Pour faciliter l’arrosage, j’ai installé un kit d’arrosage goutte à gouttes qui apportera la quantité d’eau nécessaire et comme l’eau est précieuse autant la préserver.

Ensuite, j’ai placé de petits tubes le long de l’allée de jardin. Au bout des tuyaux se trouvent des embouts réglables qui déversent de l’eau sur la plate-bande.

Dans la deuxième moitié, je n’ai pas mis de la toile, j’ai utilisé un paillage organique constitué de débris de pin qui vont se décomposer progressivement en enrichissant le sol.  Cela stimule des petits vers de terre qui feront un bon compost.

L’allée de jardin est maintenant fini, j’ai planté quelques fleurs vivaces, des annuelles et des herbes aromatiques.

allée de jardin - étape 3

allée de jardin étape 3

allee_de_jardin_etape_3

allee_de_jardin_etape_3_2

allée de jardin - étape 3

Allée de jardin – étape 1

Allée de jardin – étape 1.  la construction

Cette allée de jardin, je la voulais plutôt simple et épurée pour mettre en valeur le petit terrain qui accueillera des fleurs et un jardin d’herbes aromatiques. Elle créera aussi un lien harmonieux entre la maison et la terrasse. Comme nous n’avons pas beaucoup de terrain, nous souhaitions clôturer notre terrain avec une palissade ou une barrière.  Nous avons trouvé un compromis  une  «palissade verte». Une barrière en fer de 1m 50 pour l’intimité et des lierres pour la fraîcheur semblaient être la meilleure solution.

allée de jardin : étape 1

Ici, les fondations de lallée de jardin. C’est un peu un dépotoir et je n’arrivais pas trop à m’imaginer quel sera le résultat final. Je me demande comment mes plantes vont pouvoir pousser dans un désastre pareil.

allée de jardin : étape 2

Comme le terrain va encore bouger et se tasser encore pendant quelques années, la solution la plus simple est de poser des dalles en pierre sur un lit de pierre et de gravier.

allée de jardin : étape 3

Les paysagistes sont venus pour poser la barrière. Voici l’état du terrain. La terre végétale qu’ils ont mise est remplie de cailloux ! Je n’étais pas du tout contente. J’ai dû ratisser entièrement le terrain et j’ai fait des sacs de cailloux.

allée de jardin : étape 4

La terre de la plate-bande était de très mauvaise qualité. Avant la plantation des lierres, j’ai du rajouter cinq sacs de 20 kg de terre de jardin et de terreau compost ! Le dos en compote nous avons ensuite planté 21 plants de lierre d’Irlande (Hedera Helix Hibernica). Ce type de lierre est vivace et il ne perd pas ses feuilles. Il supporte les jardins en altitude (nous sommes à 750 m) et les hivers rigoureux. Pour gagner un peu de temps nous avons choisis des plants de 1m50.  Ensuite avec beaucoup de patience j’ai palissé une à une les petites branches des lierres.

Blog des idées créatives

Un blog avec plein d’idées, c’est sympa non…

Cela m’a donné envie d’un créer pour partager mes aventures dans le monde de la maison, la déco et le bricolage, mes découvertes et inspirations du moment.

Après des années de location d’appartements dans une grande ville, nous avons eu la chance de construire la maison de nos rêves dans un petit village à la campagne. Nous avons mis plusieurs mois à concevoir dans les moindres détails celle qui allait devenir notre « home sweet home ».

C’est donc avec passion que mon mari et moi, nous nous sommes lancés dans la grande aventure. Tout cela fut nouveau pour nous, mais au fil des mois de travail dans la maison, nous avons constaté qu’avec un peu de planification, de débrouillardise, de volonté, nous avons pu accomplir de très belles choses.

Pendant que mon mari chéri bricolait dans la future maison… Moi, je dévorai un tas de livres, magazines de déco. J’ai couru les magasins de bricolage, de tissus, de décoration et de meubles. J’ai cherché des idées créatives et des inspirations sur internet. Je voulais rester dans un style simple, clair et chaleureux.

Avec un budget serré comme le nôtre, il a bien fallu trouver le juste équilibre entre les meubles que nous voulions garder et les nouveaux pour aménager la nouvelle maison.

Alors je vous invite à me rejoindre dans cette nouvelle aventure. Nul doute que ce blog sera plein de nouveautés, débordant de bonnes idées créatives, de photos, de projets avant / après, d’astuces et plus encore. N’hésitez pas à me laisser un petit commentaire ci-dessous ou vous inscrire à la newsletter à l’aide du formulaire qui se trouve sur la barre latérale.

Et bien voilà, j’espère que vous apprécierez et que vous viendrez souvent me rendre une petite visite. À bientôt.